Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le labo d'Emmessem

#DoctorHine II - Chapitre 2

22 Juin 2013 , Rédigé par Emmessem Publié dans #DoctorHine

Salut!

Comme promis, la suite des aventures de Hine!

Chapitre 2

Azéline avançait dans les ruelles parisiennes, suivie de près par un Matthew Hine plus que sceptique. L’impression d’être en train de « foncer dans la gueule du loup » le parcourait sans qu’il ne puisse s’en défaire. Accepter de suivre une inconnue juste parce qu’elle était plus courageuse que la plupart de ses semblables était clairement une erreur, un acte stupide qu’il n’était pas censé commettre. D’ailleurs, avant ce qui s’était passé en début d’année, il n’aurait jamais fait quelque chose d’aussi illogique. Alors, c’était Charlie qui l’avait changé ? Du point de vue de ce dernier c’était le Docteur l’être inférieur mais suffisamment courageux pour qu’il fasse équipe avec lui. Mais rejeter la faute sur Foster et les Liktalzzz était beaucoup trop simple. Les évènements de janvier ne l’avaient pas changé, ne l’avaient pas rendu meilleur ou pire. Ils avaient juste réveillé sa nature profonde, celle d’un homme à part, un sociopathe préférant les faits aux sentiments, repli d’une curiosité sans limite, ne vivant que pour observer les progrès et les dérives de la science à travers le monde et peut-être un jour à travers l’univers ou même le multivers décrit par Charlie. Finalement c’était ça qui l’avait poussé à se joindre à cette femme : la curiosité, la nécessité de toujours en savoir plus. Pourtant, elle ne lui avait rien dit. Il y avait quelque chose d’autre. Quelque chose que lui-même était incapable d’expliquer sur sa propre pensée, quelque…

« On est presque arrivés. Désolée de ne pas avoir été très bavarde sur la route mais il ne fallait pas qu’on se fasse repérer. »

Prisonnier de ses propres pensées, le Docteur se contenta d’hocher la tête sans donner une quelconque réponse et se demanda depuis combien de temps il n’avait pas eu de conversation de plus de deux phrases avec une personne du sexe opposé au sien avant de réaliser que la dernière femme avec qui il avait véritablement discuté était morte. Peu de temps après lui avoir parlé d’ailleurs, mais ça n’avait aucun lien, elle était juste vieille et malade. Même si Hine aimait imaginer qu’il était la cause et l’effet de tout ce qui se passait dans le monde – dans une certaine mesure car l’omnipotence lui faisait peur, en plus s’il la possédait il ne serait même pas capable de croire en lui.

Enfin ils étaient arrivés à destination, du moins à en juger le pas ralentissant d’Azéline, qui s’arrêtait devant des…catacombes ?

« Vous allez m’amenez à une guilde qui va sacrifier mon corps ?

- C’est presque ça. »

Le Docteur se força à sourire et retira net toute émotion de son visage quand la jeune fille lui fit signe de passer devant. Avalant sa salive, ne pouvant s’empêcher de pousser un « gloups » d’effroi. Il lui aurait bien dit que si l’Empire-Uni perdait son meilleur soldat, les représailles envers la France seraient rudes et rapides mais d’une part il n’était pas soldat et d’autre part elle devait s’en douter. Haut les cœurs, il descendit de longs escaliers sombres, marche après marche, prenant le temps d’admirer différentes gravures représentant des mythes européens sur des parois éclairées par une torche tenue par sa compagne de fortune. L’une d’entre elle représentait un…un…un…Liktalzzz ?!

« Saint-Michel, exécutant le dragon, c’est une métaphore de mes exploits ?

- Vous n’avez rien d’un ange, Docteur.

- Mais tout d’un archange. »

Hine resta muet, subjugué par la beauté du corps qui abritait cette troisième voix à l’accent français, venue se mêler à la conversation. Des longs cheveux blonds : c’était le seul élément qu’il pouvait décrire de façon précise. Etrangement en contraste avec cet endroit, cette femme se rapprocha des deux héros descendant la dernière marche, dévoilant une tenue…royale, qui empêcha Matthew de distinguer toutes ces autres femmes qui l’observaient, méfiantes.

« Enchantée, Docteur. Je suis Louise IV, reine de France. »

Tout en la saluant, Matt réfléchissait aux conditions actuelles de la France, car voir un monarque féminin n’était pas une habitude ici – une autre ineptie qui avait ouvert la voie de l’archaïsme selon lui. Mais il connaissait suffisamment de choses sur les ennemis potentiels de l’Empire et sur les ennemis de ces ennemis pour savoir que c’était la Révolution Corse du début du siècle dernier qui avait amené ce changement. Les forces de la famille Bonaparte et leurs alliés avaient mis à feu et à sang le Royaume de France et de Navarre avant de tuer celui qui serait connu comme le Dernier Roi de France, bouleversant à jamais la monarchie absolue et donnant son indépendance à cette île où les Français parlaient italien. Bien sûr les détails lui paraissaient obscurs mais il n’avait pas appris tout ça dans des livres, il avait juste discuté avec des soldats d’autres armées, car des vestiges de ces changements étaient encore présents partout. Mais en l’occurrence ce n’était pas le plus important.

« De mon point de vue, tout ça ressemble plus à la légendaire Cour des Miracles qu’à un palais royal. »

Partager cet article

Commenter cet article