Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le labo d'Emmessem

Explandinaire

10 Avril 2014 , Rédigé par Emmessem Publié dans #Explandinaire

Ca fait aujourd'hui un mois et un jour que je n'ai pas posté sur le blog. Je devrais revenir à des articles plus réguliers, maintenant. Mais étrangement, pendant ma "disparition", je n'ai pas vu le temps passer; Enfin si, mais j'ai travaillé; Un petit peu. Sur des projets. Pour les cours. C'est drôle parce que je n'ai jamais aimé l'école ou les études de façon globale.

Mais il y a des jours où je suis radicalement fier de ce que j'y fais. Et surtout depuis que je suis en Médias Numériques.

Explandinaire

Par exemple, je suis très content d'avoir conçu Explandinaire, avec des gens vachement intéressants et talentueux :

Mais, si vous ne l'avez pas encore vu sur différents réseaux sociaux,vous devez sûrement vous demander ce que c'est. Une sitcom ? Une vidéo avec des blagues sur le vomi ? Eh bien c'est un peu les deux.

L'idée de base d'Explandinaire, c'est de voir ce qu'on peut faire, à notre niveau d'étudiants, avec les moyens qu'on a, et de construire une web série, aux allures de sitcom quand même un peu triste qui se déroule à l'IUT, en "imposant" notre propre humour - même si le mot "propre" n'est pas forcément le plus approprié.

L'autre idée, c'est aussi de réfléchir à une façon d'utiliser le transmédia, tout en restant sur Internet. De faire du multisupport à partir d'un seul support. La solution qu'on a trouvé, c'est de se servir de Twitter. Alors, si vous voulez continuer de suivre l'évolution de ces personnages en attendant l'épisode 2, je peux que vous inviter à suivre @MAGJYC_SPJ et @Maxplendinaire !

D'autre part, Explandinaire s'inscrit dans un projet plus large, celui de créer une web télé au département Médias Numériques de l'IUT de Lens : MAGJYC TV sur laquelle j'écrirais sans doute un peu plus dans un prochain article.

A noter : si l'équipe technique, les acteurs, ou même la tête d'un des figurants vous rappelle quelque chose, allez donc (re)voir Réminiscence !

Partager cet article

Commenter cet article