Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le labo d'Emmessem

Toujours en vie

28 Juillet 2015 , Rédigé par Emmessem

Salut lecteurs et lectrices,

Ouaouh. C'est seulement le second message posté sur ce blog en 2015. Autant dire qu'il n'est plus moribond mais complètement morbide, surtout si on s'en tient au dernier article qui s'y trouve. Ironiquement, l'absence d'écrits n'est pas du tout dans l'esprit de la conclusion de celui-ci. Mais rassurez vous, cher public, à l'instar de mon collègue et ami Florian R. Guillon qui signalait en avril qu'il ne serait jamais mort, si je n'ai rien montré ici, je n'ai pas arrêté de créer.

Il est vrai que je délaisse ce blog, mais en allant faire un tour sur la page consacrée aux liens, et notamment en visitant le site d'Arcadia Graphic Studio, vous pouvez constater que le deuxième Forgotten Generation de l'ère Rebuild est sorti. Et c'est bien 2 bandes dessinées que je co-signe. La première, Tales of the Madwhiteverse, écrite avec Florian et dessinée par Bruce Cherin explore une autre partie du Madwhite Universe, puisqu'elle se focalise sur les deux Atlantes Orcan et Orst. Forgotten Union, elle, est un crossover imaginé par Ben Wawe qui réunit presque tous les personnages et auteurs du fanzine dans une seule aventure multiverselle et dont l'impact sur Drak Béryl, Sentinel et les Warlords. Je rajoute qu'il est fortement conseillé de lire la traduction exclusive de Terreur Noire dont le héros pourrait être amené à revenir sous une autre forme!

Toujours en vie

Ca bouge aussi du côté d'Arsenik Films. Pour les 10 ans de la nouvelle série Doctor Who, j'ai écrit un dossier qui y est dédié, en ligne depuis le 26 mars : Strange Case of Doctor Who and Mister Moffat. D'autre part, j'ai écrit pendant quelques mois sur Blasting News, mais il y a de fortes chances que je revienne plus régulièrement sur ComixHeroes. Enfin pour ceux que ça peut intéresser, Firefly RPG fête ses deux ans.

Notons dans le même temps qu'il y a les projets qui avancent de leur côté sans qu'on puisse énormément communiquer dessus. J'imagine que certains lecteurs de ce blog savent que lorsqu'on annonce quelque chose, il faut continuer à montrer des éléments concrets tout en continuant de créer. Dans le doute, on se limite sur ce qui peut être diffusé. Pour éviter un trop grand nombre de projets restés au stade de teasers.

Ce n'est pas le cas de Drak Béryl Jeu de Guerre, qui lui n'a jamais été aussi proche d'être achevé et ce grâce au talent, à la motivation sans faille et au travail de mon camarade Gaetan Degasperi qui me soutient presque depuis le début de cette histoire - au sens propre du terme. Le chapitre 3 est presque terminé, et on est fiers de vous en présenter la première page, publiée aussi sur cette page Facebook :

Toujours en vie

N'hésitez pas à donner votre avis en commentaire, comme disent les jeunes.

Je pense qu'on a fait le tour de ce qui s'est passé cette première moitié d'année. Evidemment, il y a aussi les projets dont on ne parle pas sur ce blog. Les projets dont la dimension est plus humaine. Ceux qui prennent autant d'énergie qu'ils n'en donnent. Ceux qui, l'espace de quelques semaines nous changent, nous font reconsidérer jusqu'à nos rêves et notre avenir, en nous montrant des perspectives qu'on avait même pas osés imaginer. Jusqu'à ce qu'on les rate, parce qu'on n'a pas été assez rapides à les réaliser. Alors on s'accroche à ce qu'on a construit. Mais ça finit par s'effriter, et pour pas s'effondrer à cause de la douleur engendrée par les pièces cassées, blessantes, on lâche prise, littéralement. On abandonne. On vient regarder ce projet de temps en temps, pour voir ce qu'il devient maintenant que quelqu'un d'autre à terminer de le concevoir, et on se dit qu'on est meilleur, qu'on trouvera un projet beaucoup plus cool à accomplir.

Ce paragraphe est sponsorisé par Motive-Moi.fr #MomentPubPourLesCopains

A bientôt sur le Labo d'Emmessem. Ou peut-être sur mon tumblr, sur lequel on pourra trouver un peu de tout et n'importe quoi, avec moi dedans. La création de ce tumblr a été inspirée par "Cadavre Exquis", une chouette galerie d'art numérique qui devrait doucement se remplir. En fait à la base j'avais surtout créé le tumbr pour faire comme Brian Michael Bendis mais je l'avais pas encore énormément mis à jour et surtout, le scénariste phare de Marvel se fout un peu d'être nommé sur mon blog.

Partager cet article

Commenter cet article

L'Imaginaute 29/07/2015 13:28

Savoir que ce blog est encore actif est une bonne nouvelle. La planche de Dark Béryl est intrigante, mais a un goût de trop peu. Quand pourrait sortir cette histoire ?
L'article sur Dr Who est bien écrit et cohérent : c'est un bon papier. Par contre, je ne suis pas d'accord avec toi sur ta conclusion sur Moffat et sa nouvelle saison. A mon sens, Moffat est peut-être revenu aux bases de la série classique, mais il se détourne clairement de ce qui a fait le véritable succès de la série actuelle. La saison 5, qui est sa première et qui a commencé à créer ce succès mondial, découle directement des idées et des principes mis en place par Russel T Davies. En soi, Moffat gagne le succès car il intensifie simplement les méthodes précédentes.
Le problème de la nouvelle saison est que Moffat se "force" à écrire différemment : moins d'humour premier degré et enfantin, moins de gentillesse sincère, moins de magie ; plus de cynisme, de noirceur, de décalage, mais ça n'est pas naturel, ça bloque et ça frustre. Je n'accroche pas du tout.

Peut-être que cette nouvelle saison correspond à la série classique, mais nous ne sommes plus à cette époque. Nous vivons dans un monde plus émotionnel, et nous souhaitons nous divertir avec des choses plus émotionnelles. Couper le Dr de son âme est une épreuve pour Moffat, et c'est trop forcé pour moi. Moffat aurait dû partir avec "son" Dr, comme son prédécesseur.

L'Imaginaute 29/07/2015 19:01

Le dernier épisode m'est totalement passé dessus. Plein de discours creux, de postures plutôt que de décisions, et avec de jolies incohérences (comment l'enfant revient vu qu'on nous a expliqué que les corps des morts sont détruits "normalement" (vu qu'on nous parle de crémation qui sera douloureuse) ? Normalement, il n'a pas de corps, seule son âme peut revenir, mais l'enfant revient par le portail aisément). Tout ça est lourd, emprunté, pataud ; sans vie, sans âme.

Emmessem 29/07/2015 18:49

Oui, ça fait plaisir à tout le monde que ce blog ne soit pas tombé dans les limbes! J'imagine.
Pour répondre à ta question sur Drak Béryl : ça fait partie de ce que je ne peux pas teaser :p

Ce que tu dis sur Doctor Who n'est pas entièrement faux. Cela dit, ce qui a fait le succès international de la série, Moffat l'a énormément exacerbé dans les saisons 6 et 7, au détriment de l'écriture. C'est ce qui le sépare de Davies, qui lui savait dosé. Je ne trouve pas que le Docteur soit moins humains dans la saison 8. L'émotion reste présente. Elle est différente. Je dis ça, je repense au dernier épisode, notamment.