Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le labo d'Emmessem

La Faille de Nowel 2/2

25 Décembre 2012 , Rédigé par Emmessem Publié dans #drakberyl

La suite des Aventures de Drak Béryl et Spawn! Joyeux Nowel les copines!

La Faille de Nowel 2/2

Un autre homme au costume semblable à celui que portait Nogard en rouge et bleu cette fois, arriva, se balançant, de toile en toile. Tout ça devenait vraiment étrange et autant dire que Drak Béryl s’y connaissait en choses étranges, puisqu’il était une bizarrerie parmi d’autres bizarreries. Enfin, ce n’était rien, le pire c’était de voir cet homme-araignée attaquer un Spawn encore fatigué, perturbé et sensible, avec de la toile.

« Je vois que le symbiote n’a pas mis longtemps a trouvé un nouvel hôte ! hurla l’araignée.
- Je sais pas qui tu es mais il serait longtemps de te mettre à la page ! T’en veux ? Tu as de grande chance de finir en ENFER ! »

Le combat s’enclencha, sans plus de paroles, chacun étant persuadé que l’autre était du mauvais côté. Tant pis pour son identité, tant pis pour son secret, tant pis pour tout ce qu’il risquerait à faire ça, Drak Béryl ne pouvait pas rester là, à regarder sans agir deux surhumains se battre à mort sans faire attention aux civils. Pas ici. Pas dans sa ville. Pas le soir de Noël. Dans un ultime acte de bravoure, il jeta son masque, baissa la tête, ferma les yeux comme si cela permettait de le rendre invisible et s’interposa. Un coup de Spawn lui brisa une côte. L’autre lui tissa au visage, le cachant par la même occasion.

« Alors, tu reconnais plus ton Spider-Man préféré ?
- Je ne sais pas de quoi tu parles mais je te laisserais pas m’avoir. J’AI TUE L’OMEGA SPAWN ! l’arrogance de Spawn était effrayante.
- Ah oui ? La dernière fois que je t’ai vu, symbiote, mon meilleur ami se sacrifiait pour sauver New York.
- Attends, attends…Tu as un comportement d’araignée et tu t’appelles Spider-Man ? Le mec qui porte une armure en fer, c’est quoi ? Iron Man ? »

Drak Béryl n’avait pas terminé. Il luttait contre la douleur, encore une fois grâce à l’humour et son égo. Il devait empêcher ces hommes de s’entretuer, il sentait qu’ils étaient tous les deux des héros, que tous les deux avaient été piégé, et vraisemblablement qu’un ennemi de « Spider-Man » était similaire à Spawn. Arrivant derrière le Tisseur, il se servit de son sabre pour le paralyser quelques minutes.

« Arrêtez ! Quelque chose nous manipule. Tous. Enfin surtout vous, parce que moi à part le fait d’être seul, j’ai aucun problème. »

Un portail s’ouvrit entre les trois héros, captant l’attention de tous les badauds et leur faisant regretter d’être restés spectateurs devant cet affrontement final. Un homme corpulent, au bonnet rouge à pompon blanc et au manteau de la même couleur en sortit. Malgré son aspect ridicule, tous le regardaient avec respect et une certaine crainte, de par l’aura qu’il dégageait. Seuls les enfants avaient les yeux remplis d’admiration. Il engagea une conversation avec le franco-japonais.

La Faille de Nowel 2/2

« Tu n’es pas seul, Drak Béryl, et tu es perspicace. Enfin c’est peut-être que tu ne viens pas de subir un traumatisme en sauvant ta ville.

- Le père Noël ? Non mais ça devient vraiment n’importe quoi. lâcha

- Non, j’ai une autre forme sous laquelle je ne peux apparaitre, j’en prends donc une de circonstance. Ceci était un test.

- Mais encore ? »

Le Père Noël ne répondit pas immédiatement à Drak Béryl, préférant en premier lieu se tourner vers ses deux collègues.

« Spider-Man. Tu es le Héros du Passé.

- C’est vrai que parfois, j’ai l’impression de m’être fait piqué il y a cinquante ans mais…

- Spawn. Tu es le Héros du Présent.

- La dernière fois que j’ai vu l’ancien porteur du costume, je croyais qu’il avait commencé il y a vingt ans, dans la mesure où je l’ai remplacé… »

Il marqua une pause avant de s’adresser de nouveau à Ryumaru, hyperactif, attendant avec impatience un mot d’une légende de son enfance, lui rappelant des souvenirs enfouis, lui rappelant une jeunesse heureuse mais beaucoup trop courte.

« Drak Béryl. Tu es censé être le Héros du Futur.

- Je fais croire que j’en suis un depuis cinq ans, ça me fait rire. Je le suis ?

- Tout comme toi, ton univers est fragile, c’est d’ailleurs pour ça que j’ai pu réaliser ce test. Des choses terribles vont arriver. Au sens propre comme littéral. Il fallait que les deux autres vérifient que tu étais prêt.

- Je pense qu’il l’est. fit Spawn qui avait été sauvé par celui qui était testé, tout en lançant un regard noir à Spider-Man qui se contenta d’hocher la tête, conscient de toutes les erreurs qu’il venait de commettre. »

Les trois héros s’observèrent mutuellement. Tous avaient confiance les uns envers les autres. Secrètement, ils espéraient se revoir à nouveau, même si pour avoir rencontré beaucoup de héros venus de dimensions parallèles à la sienne, Spidey doutait que ce soit possible.

« Bien. Je vais vous renvoyer dans vos dimensions respectives.

- Attends, père Noël, enfin machin, si quelque chose de terrible va arriver, pourquoi est-ce qu’ils ne resteraient pas avec moi ? demanda Ryumaru.

- Parce qu’eux aussi, leurs dimensions va avoir des problèmes.

- Quoi ? Les X-men et les Vengeurs vont battre entre eux ? »

C’est sur cette phrase de Spider-Man qu’en un clin d’œil, dans un flash tout était redevenu normal : Drak Béryl était assis, seul, sur un toit. Il était sans doute le seul Europazien à se souvenir de ce qui s’était passé, mais il avait rencontré deux légendes, s’était élevé à leur niveau pour un soir et avait vu le père Noël. Il souriait.

« Joyeux Nowel. »

Partager cet article

Commenter cet article